12 place Hullin
85290 Mortagne sur Sèvre
02 51 65 00 32
mortagnesursevre@diocese85.org
02 51 67 81 34
basilique@free.fr

Paroisse Montfort sur Sèvre

Doyenné des Herbiers

La rentrée

Quelle drôle d’année! Notre Église, comme le monde, vient de vivre six mois inimaginables…

Après deux mois de confinements, durant lesquels nous avons découvert de nouvelles façons de vivre notre foi, d’accueillir la Parole. En perdant quelque temps notre liberté de mouvement, nous avons perdu l’accès à l’église de notre paroisse, à l’Eucharistie. Alors il a fallu s’adapter, trouver d’autres façons de prier. C’est passé par la télé et le jour du Seigneur, ou les retransmission des offices sur internet. Nous avons réinventé la communion spirituelle.

Et puis il y a eu deux mois de reprise un peu chaotique, où nous avons retrouvé un peu de liberté de mouvement, mais sans pour autant être exempt de conserver une distanciation sociale de sécurité. Nous avons pu revenir sur les bancs de l’église, mais avec des masques, des adaptations sur les déplacements…

Et après deux mois d’été, voilà la rentrée… Un nouveau départ? En tous cas ce ne sera pas comme avant. A cause de la crainte du virus, de la distanciation qui nous est imposé, ou tout simplement parce que nous trouvons, dans les messes dominicales retransmises à la télé ou sur internet, l’apport spirituel qui nous suffit, nous pouvons être réticents à revenir dans nos lieux de culte.

Mais l’évangile de ce dimanche nous rappelle pourtant quelque chose de fondamental : « quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux. »

Nous sommes Église, assemblée. Et si nous restons chrétien devant notre télé, notre PC, c’est en assemblée que nous sommes corps du Christ. Alors il va falloir que nous reprenions goût à nos assemblées dominicales, à vivre ensemble nos Eucharistie. Ce sera, pour cette nouvelle année notre objectif, que nous pourrons atteindre avec notre Père :

 » Si deux d’entre vous sur la terre se mettent d’accord pour demander quoi que ce soit, ils l’obtiendront de mon Père qui est aux cieux. »

Mt 18