12 place Hullin
85290 Mortagne sur Sèvre
02 51 65 00 32
mortagnesursevre@diocese85.org
02 51 67 81 34
basilique@free.fr

Paroisse Montfort sur Sèvre

Doyenné des Herbiers

Samedi Saint

Pour les chrétiens, le samedi saint est jour de deuil, de ténèbres, d’attente, de vide … on ne peut y célébrer aucun sacrement… comme si tout était fini… vivons ce vide, cet entre-deux, cette attente… puisque nous savons, dans la foi, l’irruption prochaine de la Résurrection.

Dans notre confinement, nous vivons un long samedi saint. Dans le vide, sans rien ensemble. Notre foi n’est pas morte, mais elle est confinée à une expression personnelle ou familiale. Il est pourtant nécessaire qu’elle s’exprime, cette foi, dans des prières et dans des rites dont nous sommes momentanément privés.

Qu’est ce que Dieu peut vouloir nous dire par là ?

Si l’expression commune de la foi, si les rites vécus ensemble sont nécessaires et vitaux, la privation actuelle les recentre à leur place. Quelle est ma foi au-delà des rites ? quelle est foi sans intériorité ? quelle est ma vie chrétienne à l’épreuve de la solitude, telle que la vivent tant de croyants de par le monde, ou dans des moments d’épreuve vitale?

En ce temps confiné, j’apprécie au plus haut point les messes retransmises dans leur plus simple expression, dans leur nudité (le jour du Seigneur, pour ne pas le nommer) … ce n’est pas l’heure des rites fastueux, répétés comme si de rien n’était, comme d’habitude. Non, nous ne sommes pas comme d’habitude ! il nous faut une nourriture spirituelle « portable » et « intime ». Pauvre dans la forme et riche dans le fond. Ne nous cachons pas derrière des rites décalés, joués, mais laissons-nous déranger par la nudité d’une liturgie pour renouveler le cœur, l’intime de notre vie de foi…

Samedi saint : jour d’entre deux ! Confinement : période de purification spirituelle. Laissons-nous purifier par ce feu provisoire de l’insatisfaction et de l’intériorisation… au moins une fois dans notre vie !

Abbé Jean BORDERON